Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 08:20

 

J’aime épancher ma soif de culture générale… c’est pour ça que parfois ça me prend un temps fou pour parcourir méticuleusement et ingérer les grandes sujets intellectuels des magazines féminins. A savoir : plus de 24h.

 

fashion ballyhoo - blogueuses vendues grazia

 

Dans le dernier numéro de Grazia (celui du 19 au 25 novembre 2010), outre le cliché de Tavi* qui laisse à désirer (Quoi que c’est ces vilaines grôles? C’est typiquement à cause de ce genre de pédanteries qu’la blogosphère se retrouve sous les feux du jugement dernier) de l’article rédigé par le journaliste M'sieur Patrick Thévenin  : je retiendrai 3 phrases.

 fashion ballyhoo - 1 blogueuses vendues grazia

Phrase 1 : "Propulsée par le tourbillon du monde de la mode, utilisées par certaines marques qui y voient une promotion facile, prêtes à tout pour troquer leur statut de next door pour celui de VIP, nombre de blogueuses ont ainsi perdu ce qui faisait leur charme et leur succès : un ton frais et intime, un regard décalé sur la mode, une proximité avec leurs lectrices…"

 

Phrase 2 : "Un style rapidement oublié par ces apprenties fashonistas qui créent un blog le lundi et appellent le mardi les services de presse des marques pour se faire livrer des fringues."

 

Phrase 3 : "Reste que la blogosphère mode serait bien inspirée de balayer devant sa porte, de définir une charte de bonne conduite et de mettre son arrogance au placard si elle ne veut pas désormais avoir autant d’influence qu’un vulgaire spam".

 

Nonobstant l’ambigüité de la phrase 1 : "utilisées par"… versus "prêtes à tout"... Non parce que j’aimerai comprendre : la (blo)gueuse est-elle bourreau ou victime finalement? Tu me perds un peu là M'sieur Patrick... 

 

Les phrases 2 et 3 m’interpellent vachement beaucoup :

- Perso, je n’ai jamais contacté les services presse des marques pour me faire livrer des fringues ou de la cosméto gratos. Sur ce coup là, j’ai quelque peu le sentiment de passer pour la dinde de la farce. Merci pour le bon plan M’sieur Patrick, crois moi bien que j’vais rectifier ça fissa fissa!

- M’sieur Patrick, auriez-vous un exemplaire de "charte de bonne conduite" à me transmettre dans les plus brefs délais sivouplé? Histoire d’avoir un modèle sur lequel se caler! Non, parce que c’est bien connu que les journalistes sont un modèle d’intégrité...

      

Enfin, je me demande, peut être naïvement je te le concède M'sieur Patrick, si le fond du problème n’est pas que les journalistes ont le sentiment de devoir partager une part du gâteau qui leur revenait jusqu’alors de plein droit. Telle Mireille Mathieu* en 1970 je me pose des questions : Je ne sais pas… ne sais plus… non vraiment… Et quant on voit les conséquences de ses doutes et interrogations quelques années plus tard, aux dernières élections présidentielles.... Damn! Crois-moi bien, M'sieur Patrick, que ce débat ne donnera rien de bon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ballyhoo - dans Blabla(s)
commenter cet article

commentaires

sparkle 22/11/2010 16:30


C'est exactement ça (ton dernier paragraphe!). La presse se casse la figurine, elle a loupé le coche du net et s'en prend à celles qui ont su bien s'en servir! Si elles sont prescriptrices en terme
de mode, sa what? Si certaines font leur beurre grâce à ça et alors? Le monde change, c'est comme ça. Désolée d'avoir sortie la c*nnerie du jour!


Ballyhoo 28/11/2010 11:30



;-) Je crois que je vais faire de "M'sieur Patrick" un personnage récurrent de mon blog... pour le plaisir qu'il nous a offert avec cet edito.



HOW A SMALL GESTURE...

       ...can benefit you?!

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

   i MANY THANKS !  

Search

DO YOU HAVE...

Capture-d-ecran-2011-06-22-a-23.25.04.png

 

 

 

Capture-d-ecran-2011-06-22-a-23.25.15.png

 

 

 

Capture-d-ecran-2011-06-22-a-23.25.26.png

Still...

SUBSCRIBE IN A READER

http://www.wikio.fr